03.44.58.88.32 contact@sicgpov.fr

Tout d’abord il faut rappeler que pour des élus, Il n’est jamais plaisant de pratiquer une hausse de tarifs ou de taxes, en l’occurrence de nombreuses discussions ont lieu depuis des années sur la hausse ou pas de ces tarifs.

Les points principaux de la situation sont:

Sur l’historique :

Depuis 3 ans, de nombreux travaux ont été réalisés et des services supplémentaires ont été mis en place.

Travaux de : peinture sur parking, pose de caméras, remplacement des réverbères, remplacement du coffret électrique.

Services : un renfort pour le gardiennage, une prestation de salage en hiver, des coupes régulières des branches, un contrat d’entretien horodateur, un site internet, un fichier client sécurisé et modernisé,  avec désormais paiement en ligne.

Ce qui fait que le montant financier  en réserve a été diminué par deux, il est passé de 600 000 euros environ à 300 000 euros.

Les conséquences immédiates,  si nous devons par exemple refaire complètement l’enrobé d’un des parkings nous n’avons plus les capacités financières !

Ni en payant comptant, ni en faisant un emprunt car la capacité d’autofinancement (CAF)  est trop faible !

Sur l’évolution de la taille des parkings :

Le parking est saturé,  il y a environ 1200 abonnés pour 980 places et 70 tickets horodateurs chaque jour en moyenne. Nous sommes en situation de surbooking.

La liste d’attente était repartie pour 18 mois, nous l’avons momentanément bloquée.

Il y a plus de demandes et moins de désabonnements depuis un an

A quoi est lié ce phénomène?

Tarifs trop bas vis à vis des autres parkings du secteur, pannes régulières sur les RER, services de bus mal adaptés et plus chers que les parkings, le département en charge de ces bus, depuis des années reste sourd à ce problème!

Il n’est pas prévu d’agrandir les parkings et cela pour plusieurs raisons, la forêt autour des parkings appartient à l’institut de France et est un site protégé , classé naturel au PLU.

De plus il y a déjà 3500 à 4000 voitures qui passent dans les rues étroites de Coye la forêt et d’Orry la ville. Ces villages anciens ne sont pas adaptés à cela !

Sur l’évolution des pratiques :

Il faut désormais s’inscrire dans les évolutions de notre société

Transports collectif, voies douces, covoiturage

Cela doit se mettre en place pour éviter ces saturations, ces flots de véhicules matin et soir

Le PNR organise en ce moment une étude sur le covoiturage

Le PNR va nous aider à acquérir deux abris vélos sécurisés pour 64 vélos

La piste douce entre Coye la forêt  et Orry la ville est prévue cet été

Une réflexion sur deux parkings satellites, un à Lamorlaye et un entre Orry la Ville et  la Chapelle en Serval, est en cours mais cela aussi aura un coût, location du parking ou création, location des bus avec chauffeurs, gardiennage ….

Le coût des bus et le nombre de bus doit être pris à bras le corps, le SICGPOV n’a pas de délégation sur ce point !

Sur les aspects financiers :

La réserve financière a été divisée par deux, l’augmentation des services a un coût, l’augmentation de la taxe foncière et des coûts de nos prestations, augmentent tous les ans.

La CAF est insuffisante, elle devrait être de 10% du budget d’exploitation soit environ 40 000 euros, Nous serons en négatif en 2017 environs moins 60 000 euros soit un écart de 100 000 euros, sans augmentation, ce chiffre sera d’environ moins 30 000 euros en 2018 soit toujours un écart de 70 000 euros!

Il était donc nécessaire et obligatoire de revoir les tarifs à la hausse.

La CAF devrait être de 45 000 euros en 2018, la réserve en 7 ans à ce rythme aura retrouvée son état initial, afin de prévoir plus sereinement de gros  travaux potentiels.

Le parking reste le moins cher du secteur, le tarif est de 54 et 56 par mois euros à Chantilly ou Creil.

La hausse de l’abonnement en pourcentage peut sembler importante en effet, mais en euros cela représente, un supplément de 8 euros par mois soit 2 euros par semaine!

Voilà, en prenant en compte toutes les dimensions, historique, comptable, évolution des pratiques, saturation des parkings, nous espérons avoir apporté plus d’éclaircissements.

Ce parking est utile, il doit être préservé pour l’avenir, merci à tous.

LE PRÉSIDENT

HENRI HERRY