03.44.58.88.32 contact@sicgpov.fr

L’esplanade de la gare SNCF Orry-la-Ville – Coye-la-Forêt est un lieu de passage, sans doute l’un des plus importants des environs. Rares sont ceux qui s’y attardent. Les choses pourraient changer dans un avenir proche avec les projets évoqués

Cet espace laissé longtemps à l’abandon doit à nouveau être actif

La compétence de la création et gestion de crèches appartient à la CCAC qui a déjà financé un précédent équipement avec l’acquisition de locaux et de leurs aménagements avec la crèche du quartier de la gare de Chantilly, ouverte en février 2017.

Paradoxalement, la rénovation d’une crèche existante est toujours plus onéreuse que la construction ex nihilo d’un nouveau lieu d’accueil (subventions de l’Etat, via la CAF, Caisse d’Allocations Familiales, plus généreuses…). Par ailleurs, une étude réalisée en 2016 tendait à montrer que – compte fait des places en crèches et chez les assistantes maternelles – il manquait quelque 80 places dans le territoire. De plus depuis, des constructions de logements ont été réalisées dans plusieurs communes alentour.

Le succès connu pour le site de Chantilly et ses 36 places, toutes très vite occupées, devrait être le même pour le projet de la gare d’Orry/Coye.

La nature du projet

Le terrain visé, situé face à la gare, est un ancien espace de repos (jeux et pique-nique) sur lequel la végétation, essentiellement des taillis sans arbres remarquables,  a repris ses droits. Il appartient à l’Institut de France a qui il sera loué pour la construction d’une surface au sol d’environ 400 m2 de bâti – sur un terrain qui en compte au total… 5 000 !) – et quelques voiries et places de parking. Ce projet laisserait alors un espace vert conséquent entre la RD 118 et la gare.

Une autre bonne nouvelle vient s’ajouter à ce projet : une promesse de vente a été signée pour la reprise de l’hôtel et du restaurant de la gare ! Sous réserve que ce dossier aboutisse, l’hôtel reprendrait une activité commerciale tout comme le restaurant dont l’offre de restauration compléterait celles – pour voyageurs pressés – des vendeurs ambulants déjà présents sur cette esplanade dont nous espérons bien voir ainsi créée une redynamisation de ces lieux : à ces deux dossiers s’ajoutent en effet, la réalisation programmée du tout à l’égout par le sicteub et dans un avenir proche, la création d’une halte Rezo Pouce pour faciliter les déplacements solidaires et la construction d’un abris à vélos mais aussi la création d’une piste douce cyclable entre Orry et la gare…